fbpx

Mitsubishi RVR : Un second regard

Autosphere » Parc » Mitsubishi RVR : Un second regard

Mitsubishi a renouvelé sa gamme de véhicules, incluant un multisegment compact revu et amélioré.

Si vous n’avez jamais considéré l’achat d’un véhicule Mitsubishi auparavant, peut-être devriez-vous revoir votre décision. En effet, Mitsubishi a annoncé en 2016 son intention de revamper tous ses modèles à essence, et les résultats sont impressionnants.

Nous avons récemment fait l’essai du RVR, un multisegment compact, durant une semaine complète. Arborant un tout nouveau look à l’intérieur comme à l’extérieur, il est également muni de dispositifs technologiques et de jantes en alliage de 18 pouces. Le résultat ? Un véhicule moderne duquel émanent fraîcheur et enthousiasme.

L’âge de la majorité

J’ai eu l’occasion de tester plusieurs véhicules Mitsubishi au fil des années et j’ai l’impression que la marque a maintenant atteint l’âge de la majorité. Ses modèles sont à la fois audacieux et rafraîchissants, tout en plaisant aux conducteurs ayant des goûts plus traditionnels. Difficile à expliquer, mais on peut dire que le RVR atteint un équilibre parfait.

Son habitacle invitant aux teintes ton sur ton est d’une qualité que l’on retrouve habituellement dans des véhicules plus dispendieux. Manifestement, Mitsubishi tente d’attirer une clientèle à la recherche d’un produit à la fois raffiné et abordable.

Traction intégrale

Trois configurations sont offertes et chacune propose le système de traction intégrale (AWC) ou à traction (FWD). Deux moteurs sont également offerts : un quatre cylindres de 2,0 L MIVEC (148 ch) ou un moteur quatre cylindres de 2,4 L MIVEC (168 ch), et l’acheteur a le choix entre une transmission manuelle à cinq rapports ou une transmission CVT.

Mitsubishi a sa propre appellation pour son système de traction intégrale, le système AWC (All-Wheel Control). Le sélecteur de mode (2WD/4WD, Auto/4WD, Lock) facilite le choix lorsque les conditions routières sont incertaines. En effet, le mode 2WD est le plus économique, tandis que le mode 4WD convient mieux aux routes plus exigeantes.

Selon Mitsubishi, la consommation de notre modèle d’essai, muni du moteur 2,4 L, est estimée à 10,5 L/100 km en ville et de 8,6 L/100 km sur l’autoroute, pour une consommation combinée de 9,6 L/100 km. Nos résultats confirment cette estimation, avec une moyenne de 10 L/100 km.

Impressionnant

Au final, le RVR est impressionnant. Mitsubishi semble avoir insufflé une nouvelle jeunesse à son image et à ses technologies, et le constructeur vous en donne pour votre argent.

Si vous recherchez un multisegment compact avec un habitacle invitant, une allure stylisée et une panoplie de dispositifs technologiques, le RVR pourrait être un choix gagnant.

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X