fbpx

Brossard encourage le covoiturage

Brossard a accordé un contrat d’un an à Netlift pour un projet pilote de micro-transit.

Dans le cadre de ce projet en vigueur à compter du 15 mai, les citoyens de Brossard recevront des rabais et le remboursement de certains frais s’ils optent pour le covoiturage. C’est la première fois qu’une municipalité met des fonds publics directement à la disposition de ses citoyens pour améliorer leur mobilité. La Ville investira un maximum de 547 000 $ et son maire, Paul Leduc, a justifié cette initiative en expliquant qu’investir dans les infrastructures de transport en commun était complexe et cher.

Le projet – qui mise sur l’engagement des citoyens et l’économie de partage – vise à augmenter la disponibilité et la diversité des offres de transport, tout en réduisant la congestion. Il permettra aussi de recueillir des données visant à mieux planifier la mobilité.

La plateforme Netlift sert à jumeler des conducteurs et des passagers ayant des trajets et des horaires similaires. Un citoyen inscrit à Netlift qui se rend à son travail en voiture tous les jours peut offrir de prendre un ou plusieurs passagers intéressés par le même trajet. Contrairement à Uber, le conducteur n’est pas payé : Netlift lui rembourse plutôt une partie de ses dépenses (entre 50 % et 75 %, selon les cas) liées directement aux trajets effectués, notamment l’essence, le stationnement et le kilométrage.

Catégories : Parc

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X