fbpx

Le ministre des Transports essaie la Mirai

Québec — Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec, Laurent Lessard, a fait l’essai d’une Toyota Mirai en marge du Salon international de l’auto de Québec qui s’est tenu du 7 au 12 mars au Centre de foires.

Dotée d’une autonomie d’environ 500 km, la première berline électrique à pile à hydrogène de Toyota prend seulement cinq minutes pour se ravitailler. Sa pile à combustible combine l’hydrogène à l’air et déclenche une réaction chimique qui produit deux choses : de l’électricité et de la vapeur d’eau. L’électricité alimente le véhicule tandis que la vapeur d’eau est évacuée par le pot d’échappement.

Il ne s’agit pas de la seule voiture verte que les visiteurs peuvent expérimenter au Salon de Québec. La nouvelle Hyundai Ioniq, les Chevrolet Bolt EV et Volt, la BMW i3, la Ford Focus électrique, le Kia Soul EV, le Mitsubishi i-MieV et la Nissan LEAF sont aussi disponibles dans le cadres des essais routiers de CAA-Québec.

« Le public s’interroge encore sur le fonctionnement des véhicules électriques, leur autonomie et leur comportement routier hivernal, a déclaré Pierre-Serge Labbé, vice-président des services automobiles de CAA‑Québec. Quoi de mieux que de les conduire sur un vrai parcours pour s’apercevoir qu’ils conviennent parfaitement à nos conditions routières ? »

Catégories : Parc

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X