fbpx

Motorisation : l’électricité au service des camions

Autosphere » Parc » Motorisation : l’électricité au service des camions

En général, il n’est question que d’automobiles lorsqu’on aborde le sujet de l’électrification, mais beaucoup de camions et de véhicules commerciaux, sans oublier les plus petits véhicules de service, pourraient aussi en profiter.

C’est pourquoi il y a eu des ateliers de discussion à ce sujet lors du 29e Symposium du véhicule électrique, un évènement international qui s’est tenu à Montréal en juin.

Les intervenants invités à ce panel de discussion provenaient de divers horizons, incluant l’application hors route de la motorisation électrique. À cet effet, le Dr Eric Leonhardt nous a présenté un petit véhicule électrique capable de certaines fonctions précises dans les bois ou sur les fermes. Pour ce faire, il a montré un prototype en construction à l’Université Western Washington. Le projet est en cours, mais le professeur nous a mis en garde : il ne s’agit pas d’un véhicule qui sera mis en production, mais plutôt d’un projet éducatif.

L’électricité au service des moteurs au diesel

Tandis que deux autres intervenants nous ont fait connaître des applications électriques sur des systèmes de suspension à long débattement et sur des engins de manutention, c’est Gary Parker, du fabricant de moteurs Cummins, qui a le plus retenu l’attention. Il a parlé de l’arrivée imminente de l’appui électrique aux moteurs diesel. Qui plus est, il a souligné qu’aucun endroit au monde n’est mieux situé que le Québec pour mettre en application l’électromobilité.

Sachez que Cummins, une entreprise d’origine américaine, travaille en collaboration avec TM4, le concepteur québécois de moteurs électriques, pour créer des forces motrices plus petites que celles déjà en fonction. Par exemple, M. Parker a parlé de bus mus par un plus petit six cylindres de 6,7 litres (semblable à celui des camionnettes Ram), combiné à un moteur électrique, le tout capable d’une autonomie de 135 à 350 milles (217 à 563 km). Le bus sera un PHEV (Plug-in Electric Vehicle ou véhicule électrique enfichable) dont la Gary Parker, directeur technique, Cummins De nombreux intervenants ont fait valoir l’utilité de l’électricité dans le domaine des véhicules commerciaux. consommation sera réduite de 50 %. Plus encore, les prototypes de ces bus seront affectés à la Société de transport de Laval, qui aura un poste de recharge rapide à la station Cartier. Selon M. Parker, Laval aurait été choisie parmi les villes nord-américaines pour son intérêt marqué envers le projet.

Les parcs pourraient en profiter
Parmi les autres projets de Cummins, notons l’arrivée prochaine d’un moteur à quatre cylindres de 4,5 litres aussi combiné à un moteur électrique. Celui-ci sera également destiné au transport en commun. Toujours en lien avec TM4, Cummins travaille également avec Purolator pour contribuer au développement de fourgons de livraison entièrement électriques. En plus, l’entreprise collaborera aussi avec Paccar pour la création de camions de cueillette et de livraison plus robustes (des classe 6) qui devraient, eux, profiter de l’ensemble ISB de 4,5 litres avec moteur électrique enfichable. En un mot, c’est un dossier à suivre pour les parcs.

De nombreux intervenants ont fait valoir l’utilité de l’électricité dans le domaine des véhicules commerciaux.
De nombreux intervenants ont fait valoir l’utilité de l’électricité dans le
domaine des véhicules commerciaux.
Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X