fbpx

À l’ère des olympiens !

Autosphere » Mécanique » À l’ère des olympiens !

J’ai le plaisir de revoir régulièrement mes vieux potes du cégep, et ce, 43 ans après la fin de nos études collégiales en technique d’équipements motorisés.

Pour notre dernière rencontre en mai dernier, l’un de mes collègues de classe avait organisé pour notre groupe une visite afin de revoir notre collège en 2018 et les installations et équipements à la disposition des élèves qui suivent aujourd’hui les techniques de la mécanique, spécialisation robotique, programme qui remplace le défunt programme mentionné plus haut.

Les retrouvailles

J’étais curieux de vivre cette expérience. J’étais même un peu étourdi par tous les nouveaux équipements et technologies mis à la disposition des élèves, qui sont accompagnés par des professeurs d’une gentillesse remarquable. De quoi nous donner le goût de retourner aux études. J’ai particulièrement été impressionné par les imprimantes 3D permettant de reproduire à distance des pièces mécaniques, et par les nombreuses machines-outils programmables.

Je me trouvais dans une institution bien positionnée, offrant une spécialisation dans un secteur en effervescence en raison de la pénurie actuelle de main-d’oeuvre, et également dans le but de combler ces besoins en automatisation dans tous les processus de fabrication.

J’ai toutefois été étonné d’apprendre, suite à la question d’un participant, qu’une cohorte dans cette spécialisation comportait environ 10 élèves en 2018, comparativement à celle de notre époque qui comptait plus de 20 finissants. Notre groupe était particulièrement étonné, et nos discussions nous ont permis de trouver certaines réponses.

Tous des olympiens

Notre jeunesse vit aujourd’hui dans un monde de compétition et de défis. Plusieurs jeunes ont le désir d’être des athlètes de haut niveau dans un ou même plusieurs sports. Ils sont souvent très fortement encouragés par leurs parents, qui rêvent de les voir évoluer dans nos équipes professionnelles ou olympiennes, même si peu y parviendront.

Il en est de même lorsque nous voyons tous ces jeunes être fortement encouragés par les leurs à faire des études universitaires. C’est un peu malheureux. Comme si, sans diplôme universitaire, vous n’étiez rien dans la vie.

Il faut considérer que les études universitaires ne répondent pas au choix de carrière ou même aux habiletés de nombre de jeunes. De plus, comme pour les sports de haut niveau, la réussite n’est pas accessible à tous. Plusieurs s’y inscriront pour abandonner plus tard et revenir suivre une formation de niveau professionnel ou collégial, comme un pis aller. Et c’est sans compter ceux qui laisseront tomber les études définitivement. Ainsi, quand on y pense, des années de salaire et d’avancement professionnel sont perdues pour ces jeunes.

Aujourd’hui, de belles carrières s’offrent à tous les niveaux dans notre industrie. Il est impératif pour tous ses acteurs de mettre les bouchées doubles pour séduire nos jeunes, mais aussi, en premier lieu, leurs parents. La grande séduction est maintenant inévitable pour les ministères, les institutions scolaires et pour tous les joueurs de l’industrie !

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X