fbpx

Rien d’un simple service

Autosphere » Mécanique » Rien d’un simple service

Après la ruée de l’hiver, il faut être prêt pour la période des pneus d’été. À quel point en est-on conscient ?

Savez-vous qu’un homme est décédé après que son VUS a été frappé par une roue provenant d’un semi-remorque, et qu’un motocycliste a été tué sur le coup par la roue d’une voiture ?

Les roues ou les pneus sont la cause de très graves tragédies en raison de la négligence des automobilistes ou de certains installateurs, sans qu’on ait systématiquement eu la possibilité de le prouver.

On conviendra pourtant qu’on assiste chaque automne et chaque printemps au festival des enjoliveurs, et qu’on voit trop souvent un véhicule ne tenant que sur trois roues.

Imprévoyance ?

Même en sachant tout ça, un fait m’a récemment frappé et convaincu davantage de la nécessité de bien préparer les périodes de changement de pneus et de roues.

Il s’agit du bris d’une rallonge à limitation de couple de 140 lb-pi à prise ½ po, dont la désuétude ne pouvait que m’amener à aborder cette fois la question de la prévention, tant pour votre personnel que pour vos clients.

Vu la condition de cet équipement, je me suis d’ailleurs demandé si cet outil qui a servi beaucoup trop longtemps n’aurait pas provoqué un accident grave ou mortel.

Comment peut-on continuer à utiliser un outillage brisé dont l’une des fonctions est pourtant de prévenir les pertes de roue en évitant un serrage insuffisant ou excessif ?

Équipement et procédure

Cet exemple devrait vous inciter à vérifier l’équipement avec attention ainsi qu’à l’entretenir et à le faire inspecter suivant les recommandations du fabricant.

Quant aux manipulations, incluant celles des capteurs de pression des pneus, il est tout aussi important de s’y arrêter, puisqu’en cas de bris ou d’accident, votre responsabilité peut être mise en cause.

À ces précautions s’ajoute la nécessité d’être vigilant au sujet de ce qui est illégal, dont le fait de ne pas tenir compte du témoin d’usure. Ne vaut-il pas mieux prévoir que regretter ?

Les priorités

  • Vérifier méticuleusement le couple de serrage après chaque pose, surtout s’il s’agit de roues en alliage.
  • Vérifier la propreté de la surface d’appui et de fixation.
  • Valider régulièrement les références de couple des rallonges à limitation des clés dynamométriques.
  • Recommander fortement au client de faire revérifier le couple de serrage si les roues ont été fraîchement repeintes.

Les cas illégaux*

  • Pneu d’une dimension inférieure à ce que recommande le constructeur.
  • Véhicule de 3000 kg et moins ayant à l’avant des pneus de catégorie moindre ou une semelle plus large qu’à l’arrière.
  • Roue de secours moulée dont les points de fixation sont usés.
  • Élément de fixation endommagé ou de mauvaise dimension.
  • Débordement de l’écrou de moins d’une spire et demie du filage d’un boulon, sauf s’il y a indication contraire du fabricant.
  • Modification de jantes en alliage.
  • Différence de plus de 5 mm de profondeur des rainures principales de deux pneus installés sur un même essieu.
  • Pneu unidirectionnel inversé.

* Tiré du PEP de la SAAQ

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

novembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X