fbpx

De nouvelles technologies pour rouler plus propre

Autosphere » Mécanique » De nouvelles technologies pour rouler plus propre

De plus en plus de voitures roulent sur nos routes. Heureusement, avec les technologies d’aujourd’hui, elles sont aussi de moins en moins polluantes.

Photo 1 (Photo : guideautoweb.com)

Pourtant, elles peuvent consommer la même quantité d’essence que certains véhicules des années 1990, et même avec de plus grosses cylindrées, être tout de même capables d’être beaucoup moins polluantes.

Mais comment les constructeurs y parviennent-ils ? Premièrement, les différents grades d’essence ou de diesel, de plus en plus raffinés, aident beaucoup à obtenir un bon rendement. En constante évolution, ces carburants combinent performance et économie de consommation.

Pour le groupe moteur et le système de contrôle des émissions, de nos jours, les technologies vont de l’avant. Certains constructeurs ont des technologies capables de réduire la consommation en désactivant plusieurs cylindres. Ainsi, un groupe électronique coupe 2, 3 ou 4 cylindres au besoin pour rendre le véhicule ou la camionnette en question beaucoup plus économique (photo 1).

Désactivation des cylindres

Photo 2 (Photo : Wikipedia)

Cette technologie a pour but d’être moins polluante et moins énergivore, tout en donnant le rendement voulu en réactivant les cylindres si nécessaire. Quant à elles, les sondes à oxygène sont la clé même du système antipollution d’une voiture et aident au bon fonctionnement du mélange air-essence.

Ces pièces maîtresses, qui ont vu le jour sur nos véhicules dans les années 1970, sont désormais à la fine pointe de la technologie. Elles mesurent constamment les émissions avant et après le catalyseur (photo 2) pour s’assurer de tirer le meilleur du véhicule.

Photo 3 (Photo : allpar.com/mopar)

Nous avons aussi la transmission qui, avec les années, a évolué de façon phénoménale. De nos jours, les transmissions automatiques de type CVT (photo 3) se retrouvent dans les voitures hybrides ainsi que d’autres modèles seulement à essence. Cette technologie s’assure d’une économie accrue de carburant et d’une performance ajustée aux besoins.

Plus de rapports

Les transmissions peuvent maintenant compter jusqu’à huit rapports (photo 4). Depuis 2013, quelques constructeurs automobiles utilisent cette technologie pour économiser jusqu’à 14 pour cent d’essence de plus qu’une transmission à cinq rapports conventionnelle. Une nette amélioration pour le même rendement, qui en fait donc une pièce maîtresse de l’économie d’essence.

L’avenir fera en sorte que nos véhicules seront de moins en moins polluants tout en offrant performance et économie. Bien entendu, toutes ces technologies nécessiteront un bon entretien pour fonctionner adéquatement, et cette mission repose entre les mains de vos techniciens.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X