fbpx

La Corvette 1968 remise à son nouveau propriétaire

Autosphere » Mécanique » La Corvette 1968 remise à son nouveau propriétaire

Le Projet Corvette 68 se concluait le 15 février à l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal (ÉMÉMM) par la cérémonie de remise officielle des clés à son nouveau propriétaire.

Le comité organisateur était rassemblé dans les locaux de l’ÉMÉMM pour ainsi transmettre le fruit d’un travail de longue haleine qui se sera étendu sur plus d’un an. C’est Jean-Mikael Boutin, jeune passionné de voitures de 19 ans, qui a remporté la fameuse Corvette 68 après avoir acheté ses billets de tirage au Salon International de l’auto de Montréal.

Un exemple de persévérance 

Une trentaine d’étudiants de l’ÉMÉMM parmi les plus avancés auront profité du Projet Corvette 68, piloté par le Guide de l’auto, pour bonifier leur apprentissage pendant plus d’un an, guidés avec leurs enseignants par Luc Langlois, un expert reconnu et un grand passionné de restauration automobile.

La vente de billets de tirage aura permis d’amasser une somme de 19 500 $, remise à des organismes qui luttent contre le décrochage scolaire. Le thème de la persévérance aura d’ailleurs été le principal fil conducteur de ce projet au sein de l’ÉMÉMM.

« C’est un projet d’envergure; les étudiants ne sont certainement pas habitués de travailler sur un modèle de voiture semblable, et ça a demandé beaucoup de persévérance », a souligné Serges Gauthier, directeur de l’ÉMEMM. « Ce fût un défi extrêmement encourageant pour nos jeunes. »

« Quand j’ai vu que l’argent allait à des fondations contre le décrochage scolaire, j’étais heureux de pouvoir apporter ma contribution » , a précisé Jean-Mikael Boutin.  J’ai moi-même vécu cette situation, et c’est important pour moi de donner leur chance à des jeunes et de les encourager à ne pas lâcher ».

Tout un défi

Plusieurs partenaires des quatre coins de la province ont également fait don d’argent, d’outils, de pièces, mais aussi de temps et d’expertise pour remettre cette pièce de collection dans son état d’origine. Un défi de taille, puisque plusieurs composants installés sur la Corvette 68 ne se retrouvent que sur ce modèle précis et sont donc très difficiles à trouver ou à traiter.

Uni-Sélect s’est engagé comme partenaire majeur du projet, dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire de sa fondation, par le don des pièces de remplacement nécessaires à la remise en condition mécanique du bolide, et de peinture rouge, aux couleurs de la bannière.

Un article complet sur la conclusion du Projet Corvette 68 paraîtra dans la revue Le Garagiste du mois de mars.

 

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X