fbpx

Le Sénat retient les recommandations de l’AIA

Autosphere » Mécanique » Le Sénat retient les recommandations de l’AIA

Le Comité sénatorial permanent des transports et des communications a publié son rapport Paver la voie – La technologie et le futur du véhicule automatisé, qui présente les questions d’ordre réglementaire et technique liées au déploiement des véhicules automatisés et branchés.

Selon l’AIA Canada, ce rapport tient compte des préoccupations du marché secondaire exprimées devant le Comité sénatorial : « Le rapport propose des recommandations qui manifestent clairement que le message de l’AIA Canada a résonné haut et fort », affirme l’association.

Accès aux données

Jean-François Champagne, président de l’AIA Canada et France Daviault, vice-présidente, ont témoigné le 17 mai au nom de l’industrie du marché secondaire de l’automobile. Ils ont alors exprimé leurs préoccupations à l’égard de la quantité croissante de données de véhicule produites par la technologie télématique ainsi que de la mainmise sur ces données qu’exercent les constructeurs de véhicules.

Ils ont alors précisé au comité que l’industrie du marché secondaire doit avoir un accès équitable aux données des véhicules pour être en mesure d’établir des diagnostics et d’effectuer des réparations, ainsi que pour assurer une concurrence loyale sur le marché. (Suivez ce lien pour consulter la transcription intégrale des témoignages.)

Le rapport adopte aussi cette position, en incluant une section sur « L’accès aux données et concurrence ».

On y retrouve des recommandations pour que Innovation, Sciences et Développement économique (ISDE) Canada « surveille les répercussions de la technologie des véhicules automatisés et branchés sur la concurrence entre les divers secteurs des industries liées à l’automobile et aux transports, afin de veiller à ce que les secteurs comme le marché secondaire et la location de voitures conservent l’accès aux données dont ils ont besoin pour offrir leurs services. »

Recrutement

Dans un contexte de pénurie de main d’œuvre, en phase avec la demandes formulée par L’AIA Canada d’investir dans la main-d’œuvre actuelle et future, le rapport recommande « qu’Emploi et Développement social Canada continue de travailler en étroite collaboration avec les provinces et les territoires afin de renforcer le recyclage professionnel, la mise à niveau des compétences et le soutien à l’emploi pour les Canadiens touchés par des perturbations du marché du travail. »

Dans une série d’initiatives de l’association pour contrer les enjeux reliés à la relève, Mme Daviault avait rencontré la ministre du travail Patty Hajdu le 21 septembre 2017, dans le cadre du forums des employeurs et des employés d’Emploi et Développement social Canada, pour exposer les défis et les possibilités de l’apprentissage en automobile.

L’AIA Canada poursuivra ses efforts au cours de l’année par rapport à l’accès aux données des véhicules et au développement de la main d’œuvre, et veillera à la mise en œuvre des recommandations du Comité sénatorial en travaillant avec des parties prenantes du gouvernement.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X