fbpx

Lubrification : un filtre de qualité supérieure

Autosphere » Mécanique » Lubrification : un filtre de qualité supérieure

Dans un de mes articles précédents, j’ai fait mention de l’importance de regarder quelle norme un constructeur va exiger pour l’huile introduite dans ses moteurs.

Oui, les moteurs deviennent plus complexes avec les années et requièrent des lubrifiants conformes à des normes strictes.

Tout changement d’huile comprend aussi le remplacement du filtre. Mais y a-t-il des normes reliées aux filtres ? Comme de raison, oui, mais elles sont plus complexes à trouver, si même cette information est disponible.

Sans trop entrer dans les détails, il ne faut pas oublier que toute bonne vidange d’huile est complétée par un bon filtre qui sera capable de faire son travail jusqu’au prochain entretien.

Mauvais choix

J’ai récemment effectué un changement d’huile sur une BMW 2011 qui était de passage. Le client, soucieux de son auto, voulait être présent lors de l’opération. Pas de problème, j’aime démontrer nos procédures. Tout d’abord, on vérifie les niveaux de tous les liquides. Ensuite, on change la cartouche filtre puisqu’elle est placée sur le dessus du moteur, avant d’aller faire la vidange sous le véhicule.

C’est à ce moment qu’on a fait une découverte décevante. Le filtre s’était séparé en trois pièces. Pourquoi ? À moins d’une pression excessive, un défaut de pièce ou un changement d’huile échu depuis longtemps – ce qui n’est pas le cas ici – la seule explication raisonnable serait qu’un filtre de qualité très douteuse a été installé.

Surprise pour le propriétaire, qui avait fait son dernier changement d’huile dans un garage en lequel il avait confiance. Selon sa perspective, son auto avait toujours reçu des soins de première classe. On ne lui a jamais mentionné qu’il avait la possibilité de choisir un fitre de qualité équivalente ou supérieure à l’original.

Cette fois, c’est ce qu’il a fait sans hésitation ! Quant à l’huile utilisée alors, il est impossible de savoir si la norme BMW a été respectée ; rien ne l’indique sur la facture qui lui a été remise. Il était seulement inscrit « changement d’huile synthétique ».

 

Filtre que j’ai installé à mon tour, retiré après 11 000 km, démontrant sa bonne condition.

 

Le client est revenu 11 000 km plus tard, curieux de voir la condition du filtre que j’ai installé. Comme l’indique ma deuxième photo, il était encore intact.

Dans un monde où les consommateurs sont de plus en plus exigeants et cherchent à économiser, des pièces de qualité ont encore leur place.

Il faut simplement prendre le temps d’expliquer les différences, et ne pas tenir pour acquis qu’un consommateur veut la pièce meilleur marché.

 

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X