fbpx

Ressources humaines : Stabilité de la main-d’oeuvre et recrutement

Autosphere » Mécanique » Ressources humaines : Stabilité de la main-d’oeuvre et recrutement

La stabilité et les structures de notre industrie contribuent à garder notre main-d’oeuvre qualifiée, nos entrepreneurs et nos gestionnaires en plus d’attirer les nouveaux arrivants de haut calibre.

Au cours de fréquentes visites dans les expositions et les forums, je croise souvent des garagistes ou des grossistes qui sont impliqués dans l’industrie depuis des décennies. Il en va de même pour les représentants des manufacturiers que j’ai connus à mes débuts, dans les années 1970.

Cette stabilité de la main-d’oeuvre dans notre industrie peut être attribuée au fait que les jeunes ayant reçu une formation technique ou post-secondaire, ils sont souvent passionnés par l’automobile et attirés par cet environnement.

La force d’un réseau

Depuis plus d’un siècle, le marché secondaire de l’automobile au Canada s’est doté de structures solides, a évolué avec les tendances du marché et a su s’attirer de la main-d’oeuvre qualifiée et des gestionnaires compétents.

Des organismes comme l’AIA, le CAA, l’ASPMQ, le CCPQ et de nombreux autres ont permis de jeter les bases permettant un bon fonctionnement de l’après-marché.

Cette stabilité contribue à garder notre main-d’oeuvre qualifiée, nos entrepreneurs et nos gestionnaires en plus d’attirer les nouveaux arrivants de fort calibre.

Au cours des dernières années, l’AIA nous informe que la pénurie de main-d’oeuvre au Canada affecte beaucoup de segments de notre industrie, selon une étude du conseil CARS. Un rapport récent dévoile que le marché secondaire affiche 11 000 postes à combler et que 28 % des employeurs indiquent avoir des postes à pourvoir.

Le défi

Combler des postes vacants pour un dirigeant de PME de 6 à 15 employés n’est pas une tâche facile. Contrairement aux grandes entreprises, une seule absence prolongée affecte directement ses résultats. L’absence d’un commis au comptoir ou d’un conseiller technique influe directement sur la productivité du commerce. Vous ne pouvez pas faire appel au département de ressources humaines. Souvent, il vous faut vous transformer en gérant de service ou en commis par intérim.

Cet intérim vous donnera peut-être l’opportunité de découvrir le potentiel d’un employé à qui vous pourrez offrir un nouveau défi.

Recrutement à l’externe

Les dirigeants de PME possèdent habituellement un réseau de connaissances leur permettant de faire du recrutement par référence et ont habituellement du succès. Également, il y a toujours des candidats disponibles chez des concurrents, de sorte que vous pouvez combler un poste sans avoir à former un nouvel employé.

Depuis quelque temps, il existe un programme qui vous offre des outils pratiques et gratuits pour la gestion des ressources humaines. Auto-jobs.ca met à votre disposition toute la documentation relative à la gestion des ressources humaines et du recrutement. Vous y trouverez également des formulaires d’évaluation du rendement du personnel ainsi que des conseils sur la rétention de vos employés. Il vous suffit d’aller sur le site et de télécharger les documents.

Malgré les signes de pénurie de main-d’oeuvre, il est possible de relever les défis pendant que l’industrie continue à promouvoir la formation continue.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X