fbpx

Déclarés irrécupérables

Autosphere » Mécanique » Déclarés irrécupérables

Début mai, la SAAQ émettait une directive déclarant irrécupérable tout véhicule routier qu’une inondation a rendu non sécuritaire.

Par véhicule routier, on entend aussi bien les automobiles, camionnettes et camions, que les motos et les véhicules récréatifs telles les autocaravanes et les roulottes.

Un véhicule est tenu pour irrécupérable l’un de ces critères s’y applique :

  • Inondé jusqu’à la jonction du tablier et du plancher de l’habitacle ou à un niveau plus élevé
  • Présentant un risque pour la santé dû notamment à la présence de moisissures ou de bactéries
  • Déclaré « perte totale » par l’assureur

Il est par ailleurs tout aussi irrécupérable si l’un de ces composants majeurs du système électrique a été affecté par l’eau :

  • Boîtier de fusibles ou de disjoncteurs
  • Câblage électrique ayant des connexions non scellées situé à l’intérieur de l’habitacle
  • Système complémentaire de retenue des occupants
  • Système contrôlant un élément du système d’entraînement
  • Système d’autodiagnostic
  • Système de chauffage, de climatisation ou de ventilation de l’habitacle
  • Système de désembuage ou de dégivrage
  • Système de freinage, d’accélération ou de direction, ou tout autre système pouvant affecter la conduite du véhicule, sa stabilité ou sa sécurité

Les véhicules assurés sont automatiquement déclarés irrécupérables par l’assureur, mais il est probable que des automobilistes dont le véhicule ne l’est pas aient le réflexe de le remettre en circulation.

En pareil cas, il est conseillé de leur suggérer de consulter le site de la SAAQ.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X