fbpx

L’AIA annonce un marché prometteur pour l’industrie

Autosphere » Mécanique » L’AIA annonce un marché prometteur pour l’industrie

L’AIA vient de publier son étude Perspectives 2016, offert gratuitement pour ses membres.

Les données de l’Étude des perspectives 2016 ont été recueillies et analysées par Desrosiers Automotive Consultants. Les chiffres indiquent que l’avenir s’annonce très positif pour les joueurs du marché secondaire.

L’étude note que, propulsé par l’accroissement des immatriculations de véhicules, le marché secondaire canadien de l’automobile a atteint un sommet record de 21 milliards de dollars en 2015.

La tendance la plus notable a été la croissance des ventes de véhicules légers neufs, qui ont atteint des sommets sans précédent au Canada au cours des deux dernières années. On parle ici de ventes de véhicules ayant atteint environ 1,90 million d’unités, en hausse de 2,63 % sur 1,85 million d’automobiles vendus en 2014.

« Cette croissance comportera des implications positives à long terme lorsque ces volumes records de véhicules neufs arriveront à leurs années de services rendus par le marché secondaire », peut-on lire dans l’étude.

Le secteur du marché secondaire a employé quelque 388 100 Canadiens en 2015, en hausse de 2,2 % par rapport à 2014. Au Québec le secteur comptait 87 400 employés.

D’après les données d’immatriculations des véhicules de 2015 d’IHS, 25,6 millions de véhicules légers étaient immatriculés au Canada, rendant compte d’une hausse remarquable de 4,4 % par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, l’âge moyen du parc automobile canadien s’établit à 9,6 ans, confirmant l’augmentation constante constatée depuis quelques années. Ce facteur s’explique, selon les auteurs de l’étude, par la fiabilité croissante des véhicules.

Une autre tendance observée concerne l’accroissement continu de la propriété de camions légers au Canada. Au cours des dernières années, les ventes et les immatriculations de camions légers ont augmenté et, en 2015, le nombre de camions légers immatriculés a pour la première fois égalé celui des véhicules de tourisme.

Une réduction du kilométage

D’après les donnés de Transports Canada, pour la deuxième année consécutive, la distance parcourue en moyenne par les automobilistes canadiens a diminué.

Si cette tendance se maintient, indique l’étude, elle pourrait avoir d’importantes conséquences pour le marché secondaire en annulant en partie la croissance prévue en raison de l’augmentation de l’âge et du nombre de véhicules en circulation.

L’étude peut être obtenue gratuitement par les membres de l’AIA, ou achetée par les non-membres, à l’adresse suivante : https://www.aiacanada.com/fr/publications/etudes-des-perspectives/

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X