fbpx

Pannes et givrage : prêts à affronter l’enfer ?

Autosphere » Mécanique » Pannes et givrage : prêts à affronter l’enfer ?

Bientôt la cohue des pneus d’hiver, suivie de la procession des prudents, embués, gelés, givrés ou sans-courant.

Depuis que garages et stationnements sont chauffés, et que les véhicules sont ultraconfortables, seules les chaussées enneigées et glacées nous ramènent à l’hiver.

Au moindre irritant, on se pose des questions sur le fonctionnement des systèmes d’un véhicule qu’on croit autoadaptable à toutes les conditions.

Les grandes questions

Pourquoi les vitres sont-elles embuées, givrées et même glacées, le démarrage difficile, la batterie tout à coup si faible ? Pourquoi tout est à plat ?

Beaucoup ont l’impression que ces problèmes survenant sur le VUS qui a coûté si cher ou leur véhicule récent ne peuvent être dus qu’à un défaut de fabrication ou à un mauvais service.

Hormis des bris ou des rappels non effectués, il est tout à fait logique, selon eux, que le garagiste en soit responsable, puisque c’est lui qui doit s’assurer du parfait fonctionnement de leur véhicule.

Informer en toute situation

Si on fait allusion aux recommandations du manuel du propriétaire, ils répliquent qu’ils ne sont pas spécialisés en entretien, et que c’est donc à vous d’y voir.

D’où l’à-propos de ne jamais rater l’occasion de leur faire part de vos conseils, aussi simples soient-ils, même si vous avez procédé à une vérification complète de ce qui assure bien-être et bon démarrage.

Encore convient-il, en leur remettant un rapport détaillé de l’état des systèmes, d’indiquer ce qu’il faut faire pour éliminer les irritants dont celui, comme disait maman Pauline, de se secouer les pieds avant d’embarquer.

Des précisions nécessaires

Cependant, ce qu’il faut qu’ils retiennent avant tout au sujet de l’embuage, du givrage et du glaçage, c’est que plus les véhicules sont hermétiques, plus il faut veiller à déshumidifier les habitacles.

Quant à la nécessité de voir à ce que la batterie principale donne son plein rendement, il très important de leur préciser que l’huile entièrement synthétique est indispensable sous notre climat.

À ceux qui rétorquent que de l’huile, c’est de l’huile, il y a lieu de dire que les moteurs étant fabriqués avec grande précision, seuls des lubrifiants qui ne figent pas facilitent le démarrage.

Sans doute y a-t-il également lieu d’ajouter que plus le froid est intense ou l’humidité élevée, plus la batterie faiblit ; à tel point qu’il ne lui reste parfois que 10 % de sa puissance.

Contrer les reproches Renseigner les clients sur tous ces aspects peut paraître long et fastidieux, mais c’est la meilleure façon pour vous d’éviter qu’on vous reproche de ne pas les avoir prévenus.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X