fbpx

La famille Thibault à Rouyn-Noranda : célébrer 80 ans d’entrepreneuriat

Autosphere » Concessionnaires » La famille Thibault à Rouyn-Noranda : célébrer 80 ans d’entrepreneuriat

Alain, Jean-Patrick et Marc-André incarnent la 3e génération de Thibault à la tête de l’entreprise familiale. Ils possèdent deux concessions, sont actionnaires d’une carrosserie et leur relève est déjà en formation.

Alain est directeur des ventes de la concession Thibault Chevrolet Cadillac Buick GMC, en plus d’être le concessionnaire en titre. Marc-André en est le directeur général, tandis que Jean-Patrick est directeur général de Subaru Rouyn-Noranda, érigée en 2016.

Si on établit qu’une entreprise atteint une certaine pérennité après 10 ans, le GM de la famille Thibault, ouvert en 1940, est une véritable institution. Quelques semaines avant notre entretien, la concession a d’ailleurs reçu le Prix du président pour l’année 2018.

Montrer l’exemple

« Parce qu’il faut montrer aux employés ce qu’on attend d’eux, on est souvent plus exigeant envers notre relève, explique Marc-André Thibault. Une entreprise familiale, c’est travailler sans compter les heures pour tenter d’atteindre l’excellence. »

Dans un bassin de 46 000 habitants, il ne faut rien laisser traîner. « On dit aux employés que oui, il y a des objectifs à atteindre, mais le client doit ressortir d’ici satisfait. On ne veut pas se rasseoir avec lui à cause d’équipements qui dépassent son budget. Une réputation, ça se ternit vite, surtout avec les réseaux sociaux. » Toutefois, beaucoup de choses se règlent par téléphone, estime le directeur général. « Il juste être proactif et avoir l’intention de bien faire les choses, tout le temps. »

Former une future génération implique un certain lâcher-prise de la part des gestionnaires. « J’ai pour mon dire que si tu ne prends pas de décision, tu ne feras pas d’erreur… mais tu n’avanceras pas », souligne le dirigeant. Présentement, sa relève apprend les rudiments de la vente. Son fils et celui d’Alain sont passés par le Collège de l’Automobile, mais ils devront – comme leurs pères avant eux – faire leurs classes sur le terrain.

« Une concession automobile, c’est plein de business au sein d’une grande entreprise. Il y a tellement de subtilités que seule l’expérience permet d’acquérir une vision globale. »

Défis propres à la région

Parmi les défis propres à la région, la pénurie de personnel oblige les concessionnaires à rivaliser avec des minières, ce qui les force à ajuster les salaires. Avec un taux de chômage sous la barre du 5 %, les Thibault s’efforcent de fournir une qualité de vie à leurs employés. « Travailler en concession, c’est souvent habiter à moins de 10 minutes du garage, note M. Thibault. Et heureusement pour nous, ce n’est pas tout le monde qui rêve de passer ses journées à 1 km sous terre… »

« Économiquement parlant, ça va très bien, enchaîne Marc-André. Depuis la crise de 2008, nous avons profité d’un boom économique incroyable. »

Toutefois, les ventes progressent moins cette année même si les concessionnaires ont dépassé leurs objectifs en 2018.

À Rouyn-Noranda, le marché des camionnettes est très fort. « Nous avons la chance d’avoir une équipe composée de gens de coeur et d’expérience, commente M. Thibault. Notre employé aux pièces est avec nous depuis 28 ans et celui du service compte 22 ans avec l’équipe. » Quand les clients les visitent, c’est cette expertise qu’ils vont chercher. « En 80 ans, nous avons acquis une bonne réputation dans le milieu, auprès du constructeur et dans la population. »

Vont-ils vendre un jour ? Peut-être, mais pas à court ou moyen terme. Pourraient-ils acheter d’autres concessions ? Bien sûr, surtout si une offre se présente sur leur territoire.

« De génération en génération, ce qu’on essaie de perpétuer, c’est le plaisir de travailler en équipe en célébrant nos victoires, sans s’arrêter aux échecs. Pour cela, il faut remettre le compteur à zéro chaque fin de mois et goûter, jour après jour, à l’adrénaline qui vient du fait qu’on ne sait pas de quoi demain sera composé. »

Les débuts de l’entreprise

C’est au milieu des années 30 qu’Horace Thibault – grand-père des actuels concessionnaires – quitte Victoriaville pour s’établir en Abitibi, où un gisement de cuivre a été découvert. Son frère était venu travailler dans une cour à bois tandis qu’Horace, mécanicien de formation, répare de vieux modèles Ford.

En 1939, Horace Thibault ouvre un petit garage où il vend aussi de l’essence, commerce qu’il opère pendant 15 ans. En 1942, il obtient la franchise Pontiac Buick et GM, qui inclut aussi Oldsmobile.

Ses fils Jean-Guy et Michel prennent le relais en 1962 et dirigent le commerce ensemble jusqu’en 1983. Jean-Guy Thibault devient ensuite le seul propriétaire, son frère ayant choisi de se concentrer sur l’immobilier.

À 77 ans, Jean-Guy Thibault a toujours son bureau à la concession du 375, boul. Rideau, à Rouyn-Noranda. Prenant son rôle d’ambassadeur au sérieux, rares sont les journées d’été où il ne va pas y faire son tour.

Leurs concessions en bref

Thibault Chevrolet Buick Cadillac GMC

Nombre d’employés : 67

Véhicules vendus chaque année : 1200 (700 neufs, 280 usagés, 300 grossistes)

Subaru Rouyn-Noranda

Nombre d’employés : 13

Véhicules vendus chaque année : 350

Catégories : Concessionnaires

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X