fbpx

Un essai routier ? Avec plaisir !

Autosphere » Concessionnaires » Un essai routier ? Avec plaisir !

L’article de ce mois-ci prend la forme d’une lettre ouverte adressée aux consommateurs pour les inciter à faire un essai routier. Cet exercice est clairement à recommander, et il faut apprendre à vivre avec les résultats.

Récemment, j’ai assisté à une conférence lors de laquelle un participant a raconté qu’il travaillait chez un concessionnaire qui refusait de vendre un véhicule si le client ne faisait pas d’essai routier. Cette pratique, un peu autoritaire, visait à réduire les risques que le client, insatisfait, revienne quelques jours plus tard pour retourner le véhicule. Aujourd’hui, on ne procède plus ainsi, a-t-il précisé, et on conclut la vente même si le client n’a pas essayé le véhicule. Je crois pour ma part que l’essai routier obligatoire n’était pas une si mauvaise idée. Voici pourquoi…

J’ai demandé à mes amis de J.D. Power dans quelle proportion les Canadiens effectuent un essai routier avant d’acheter une nouvelle voiture. Selon l’étude « 2017 Canadian Sales Satisfaction Index Study » de J.D. Power, 80 % des clients le font. Les raisons évoquées par les 20 % restants sont sûrement bonnes. Toutefois, je crois que ces gens passent à côté d’une partie importante du processus d’achat d’un véhicule. Après tout, achèterait-on un canapé sans d’abord l’essayer ? Sûrement pas.

J’ai passé la plus grande partie de ma carrière dans le domaine de l’automobile ; à mon humble avis – partagé par plusieurs –, vous devriez faire un essai routier chaque fois que vous achetez une voiture, qu’elle soit neuve ou usagée. En fait, je ferais autant d’essais routiers que possible.

Liste de vérification lors d’un essai routier

Voici quelques points à vérifier lors de votre essai routier. Certains peuvent même être vérifiés avant de quitter le stationnement du concessionnaire :

  1. Le véhicule se conduit-il bien ? La direction, le freinage, le moteur et la transmission sont-ils conformes à vos attentes ? Qu’en est-il du niveau de bruit dans l’habitacle ? Assurez-vous de conduire dans divers environnements : autoroute, ville, quartier résidentiel, stationnement. Vous sentez-vous en sécurité dans chacun de ces environnements ? Pouvez-vous garer facilement le véhicule ? Est-il agréable à conduire ? Puisque vous passerez des centaines d’heures derrière le volant, l’expérience doit être plaisante.
  2. Sur le plan physique, la voiture vous convient-elle ? Les gens et les véhicules ont toutes sortes de formes et de tailles. Pouvez-vous utiliser le véhicule de manière sécuritaire et en tout confort ? Y a-t-il des angles morts qui posent problème ? Vos sièges d’enfant – si vous en avez ou prévoyez en avoir – peuvent-ils être installés ? Y a-t-il assez de place pour les passagers à l’arrière, et y seront-ils bien ? L’espace pour la tête est-il suffisant ?
  3. Les sièges sont-ils confortables ? Tout comme les flocons de neige, le dos et le derrière des Canadiens sont tous différents. Êtes-vous à l’aise ? Si ce n’est pas le cas, le siège peut-il s’ajuster ? Un essai routier approfondi est important, car certains sièges d’auto sont confortables pendant une heure, sans plus. Si vous n’avez jamais eu de sièges chauffants et refroidissants, vous voudrez en savoir davantage sur le sujet. Faites-moi confiance.
  4. Les commandes sont-elles faciles à comprendre et à utiliser ? Si elles ressemblent davantage à un cube Rubik, ce véhicule n’est pas pour vous. Si vous ne comprenez pas comment utiliser les différentes commandes après les explications du vendeur, vous ne les utiliserez probablement pas, même si vous les avez achetées !
  5. Toutes vos choses logent-elles dans le coffre ? Si vous êtes golfeur, joueur de hockey amateur ou si vous collectionnez les escabeaux, assurez-vous que le tout entre dans le coffre. Ne présumez pas que l’espace est suffisant : apportez vos articles chez le concessionnaire pour vérifier.
  6. Tous vos essentiels technologiques fonctionnent-ils ? Aujourd’hui, votre véhicule – si vous l’achetez neuf – doit prendre en charge Appel CarPlay ou Android Auto, ou vous permettre de passer et de recevoir des appels, de texter et d’obtenir des indications de manière sécuritaire et légale. Si vous n’avez aucun appareil technologique, sautez cette étape.
  7. Aimerez-vous le véhicule le soir ? Faire un essai routier le soir aussi est une bonne idée. Certains véhicules que j’ai conduits avaient des phares horribles ou des reflets distrayants dans les fenêtres. Certains offrent des commandes peu éclairées qui rendent la conduite de nuit difficile.
  8. Le véhicule se conduira-t-il bien en hiver ? Vous sentirez-vous en confiance en conduisant votre nouveau véhicule en plein coeur de la saison froide ? Si vous voulez traverser un hiver en toute sécurité et sans incident, vous ne regretterez pas les dépenses liées à la transmission intégrale et aux pneus d’hiver.
  9. Avez-vous vraiment le bon type de véhicule ? Après l’essai routier, il faut se demander si l’on magasine le véhicule qui nous convient vraiment. Cherchez-vous un VUS à trois rangées alors qu’un véhicule à hayon de taille modérée vous conviendrait ? Pensez-vous acheter une décapotable même si ce type de voiture ne vous convient pas ? Magasinez-vous une petite voiture sport malgré le fait que vous prévoyez avoir des enfants ? N’achetez pas le mauvais type de véhicule ! L’essai routier est excellent pour valider ce point une dernière fois.
  10. Faites confiance à votre instinct. Après l’essai routier, faites-vous confiance. Si vous n’aimez pas le véhicule, ne discutez pas de son achat. Vous avez peut-être la bonne marque, le bon concessionnaire, mais pas le bon modèle. Exprimez vos inquiétudes au vendeur et voyez les autres solutions proposées. Sinon, retournez chez vous, réfléchissez et répétez au besoin.

Si le consommateur ne veut vraiment pas conduire un véhicule en particulier, le vendeur serait fou d’insister. Après avoir lu cet article, vous serez au moins prévenu.

En ce qui me concerne, je pense encore au coupé de 480 ch que nous avons dû rendre au constructeur il y a quelques jours. À quoi ressembleraient mes mensualités ?

Catégories : Concessionnaires

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

novembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X