fbpx

Québec présente sa norme zéro émission

Autosphere » Concessionnaires » Québec présente sa norme zéro émission

Bien déterminée à ce que les constructeurs automobiles offrent un plus grand choix de modèles hybrides et électriques aux consommateurs, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, a dévoilé le 18 décembre la norme sur les véhicules à zéro émission (VZE) qui entrera en vigueur à compter du 11 janvier.

« Plusieurs Québécois veulent des véhicules propres, mais font face à une pénurie de voitures ou à des délais d’attente qui peuvent en décourager plus d’un, a-t-elle indiqué. Nous devons lever ces freins, et c’est le but de la norme VZE : un plus grand nombre de véhicules et une plus grande diversité de modèles pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs. »

À partir de l’année-modèle 2018, les constructeurs devront accumuler des crédits en fournissant des véhicules zéro émission (VZE) ou des véhicules à faibles émissions (VFE) aux consommateurs québécois. Plus les véhicules seront performants en matière de non-émission, plus ils donneront de crédits.

La ministre Isabelle Melançon. (Photo : Josée Hamelin Archives)

En 2025, 10 % des véhicules vendus ou loués dans la province devront être à zéro ou à faibles émissions. Les grands constructeurs, dont les volumes de vente québécois sont supérieurs à  20 000 véhicules par an, devront accumuler, à partir de l’année 2020, un pourcentage de crédits attribuables exclusivement à des VZE. Ceux qui n’atteindront pas les cibles devront acheter des crédits à d’autres constructeurs en situation excédentaire ou payer une redevance au gouvernement.

À ce jour, une dizaine d’États américains (Californie, Connecticut, Maine, Maryland, Massachusetts, New Jersey, New York, Oregon, Rhode Island,  Vermont) disposent d’une norme semblable.

 

Catégories : Concessionnaires

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X