fbpx

Feu vert à Dubuc Motors pour le sociofinancement

QUÉBEC. — Dubuc Motors, l’entreprise de Québec qui n’en démord pas de son projet de commercialiser une première voiture sport 100 % électrique, a obtenu de la SEC américaine l’autorisation de procéder à la vente d’actions destinée à réaliser des roadsters Tomahawks imaginés et faits au Québec.

Dubuc Motors confirme l’approbation de la SEC (US Securities and Exchange Commission) pour l’émission de titres selon les règles de campagne dite de sociofinancement à l’échelle mondiale.

L’objectif ciblé de cette campagne avec formalités décrites dans un formulaire disponible sur le site web www.dubucmotors.com/fr, se situe autour de 25 millions $ US pour trois phases de développement dont la première consiste en l’assemblage de deux prototypes en vue d’une production de premiers modèles livrés en 2018.

« C’est avec une tête de cochon et un brin de folie que je me consacre à ce projet sur lequel nous travaillons depuis 13 ans et qui s’autofinance depuis le début, sans aide ni subvention gouvernementale », a souligné Mario Dubuc, qui avec Mike Kakogiannakis, est cofondateur de Dubuc Motors.

Catégories : Concessionnaires

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X