fbpx

Axalta présente sa couleur de l’année 2018

Autosphere » Carrosserie » Axalta présente sa couleur de l’année 2018

Née de la gamme de revêtements de couleur ChromaDyne développée pour les voitures neuves, StarLite, couleur de l’année 2018 d’Axalta, est une teinte claire et brillante reproduite par le procédé à trois couches d’Axalta et formulée avec des teintes synthétiques perlées, pour créer un effet nacré.

Selon la compagnie, cette couleur a été conçue pour s’agencer à toute taille de véhicule tout en procurant des bénéfices fonctionnels.

Les couleurs claires

« Du point de vue de la popularité, nous ne pourrions imaginer une meilleure année pour mettre en lumière la couleur StarLite en tant que pionnière de l’industrie automobile », a déclaré Nancy Lockhart, directrice, Global Color Marketing chez Axalta.

« Bien que nous voyions partout des voitures blanches, la montée en popularité des pigments perlés qui reflètent la lumière souligne le rôle de StarLite en tant que couleur moderne et de luxe », ajoute-t-elle.

Axalaté dévoilait récemment son rapport Global Automotive Color Popularity 2017, qui documente les couleurs les plus populaires de véhicules à travers le monde. Pour la septième année consécutive, le blanc s’impose comme couleur la plus populaire de l’industrie mondiale de l’automobile.

Une couleur fonctionnelle 

« Les couleurs hautement réflexives peuvent contribuer aux fonctionnalités des voitures autonomes, puisque les couleurs plus claires comme la StarLite sont plus facilement détectables par les systèmes LIDAR (détection et classement de la lumière) », précise Mme Lockhart. « Bien que StarLite puisse ne pas s’appliquer à tous les systèmes de détection autonomes, Axalta croit que ces nuances deviendront de plus en plus importantes pour les constructeurs automobiles ».

Les constructeurs considèrent plusieurs facteurs au moment de concevoir un véhicule, incluant la façon de le protéger des différentes conditions routières et environnementales, la sécurité, les émissions et l’efficacité en carburant.

C’est ainsi que d’un point de vue fonctionnel, des chercheurs du Berkeley Lab’s Energy Technologies Area ont démontré la façon dont les finis de couleur peuvent affecter jusqu’à l’efficacité en carburant et les émissions d’un véhicule.

Les tests ont démontré que l’emploie du blanc ou de peinture similaires, au lieu du noir (qui absorbe la lumière), pourrait permettre aux constructeurs de réduire le système d’air conditionné et d’augmenter l’économie de carburant de 2 pour cent, en plus d’abaisser les émissions de carbone de 1,9 pour cent, et de réduire les autres émissions de 1 pour cent.

Catégories : Carrosserie
Beaucoup de nouveautés à Detroit
Des parcs essaient l’Outlander PHEV

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X