fbpx

Que des solutions en tête

Autosphere » Carrosserie » Que des solutions en tête

À 27 ans, Mathieu Ruel marque déjà de son empreinte l’atelier familial dont il est copropriétaire depuis 2016.

Mathieu est allé à la bonne école : celle de son père et de sa mère, qui l’ont indéniablement imprégné de leur sens de l’analyse, de l’initiative, de l’action et de la gestion.

À 15 ans, il était déjà en plein travail, en peinture, comme son père. Mais quand même passionné par l’ensemble des tâches, il a toujours été de toutes les formations du CPA et de l’industrie. On comprend qu’à sa mi-vingtaine, il avait très hâte d’être aux commandes, d’ajouter plus que son grain de sel au quotidien d’un atelier reconnu pour son calibre.

La moitié de l’équipe a moins de 30 ans, dont son nouveau copropriétaire.

Une totale révision

À peine avait-il son nouveau statut que Mathieu s’est mis à revoir les façons de faire, éliminant les étapes inutiles et adoptant de nouvelles approches. La révision a été complète : du contrôle du flux – en commençant par la gestion des rendez-vous – jusqu’à la livraison, chaque étape du cycle comprise.

Le tout sans exercer quelque pression sur les employés, les solutions étant plutôt de l’ordre de la mise à jour des méthodes et de l’acquisition d’équipement.

Nouveautés et astuces

Les gains de temps, il les fait non pas par des sprints, mais par l’innovante technique de débosselage par étirage et par de bonnes idées. Parmi celles-ci, pigées dans un atelier, il y a cette façon doublement efficace de réparer sans masquage une portière simplement en la démontant. Plus il s’arrête aux nouveautés, à la créativité des collègues et aux conseils des fournisseurs, plus l’efficacité s’accroît, comme le démontre aussi l’adoption de l’apprêt UV.

Accessible à tous, le tableau de bord à multiples paramètres permet à chacun de changer de tâche sans contretemps.

Un tableau évolutif

En plus d’orchestrer les tâches quotidiennes avec une vision que l’équipe partage, Mathieu a notamment conçu une façon personnelle de connaître avec précision l’évolution des travaux. Chacun n’a qu’à jeter un coup d’oeil à l’écran évolutif de gestion des cycles qu’il a mis au point pour savoir où en sont les véhicules et à quel moment ils seront livrés.

L’information sur la nature et le déroulement des travaux y est si détaillée que chaque carrossier, peintre et préposé sait toujours ce que sera sa prochaine tâche.

Si l’art de gérer est de savoir s’adapter, Mathieu Ruel est de cette relève que chacun souhaite avoir.

Catégories : Carrosserie
Les supports de structure Chief approuvés pour les VUS de Ford
Un nouveau président pour Audi

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X