fbpx

L’esprit avant tout

Autosphere » Carrosserie » L’esprit avant tout

Impressionnant, le Centre de collision certifié EUROPA est l’un des leaders de l’industrie.

Ouvert à Laval depuis moins de deux ans, cet atelier appartenant à Jean-Pierre L’Écuyer a les certifications Audi, VW, Porsche Aluminium.

Tout s’y passe en 30 000 pieds carrés suivant le concept de configuration circulaire, dont il a été convaincu de l’efficience en visitant un atelier de Kelowna, en Colombie-Britannique.

M. L’Écuyer estime que ce concept favorise le maintien d’un flux continu et facilite l’exécution de tâches qui exigent de plus en plus de minutie.

Un mot répété trois fois

Même si EUROPA est l’un des plus hauts lieux de la carrosserie, ce n’est pas de logistique dont Jean-Pierre préfère parler, mais de ce qui lui donne sa vraie valeur.

Sous la direction de Fernando Sein, l’équipe d’EUROPA a doublé au fil des mois.

Bien au-delà des 5 millions de dollars investis dans ce superatelier, c’est l’esprit qui prime en tout, de l’accueil à la tâche la plus simple, selon lui.

Comme Caruso, qui répétait trois fois que son secret était d’avoir de la voix, il fait de même pour insister sur le fait que tout se joue sur l’attitude, l’attitude et l’attitude.

Toutes générations confondues, chaque employé sait depuis son embauche qu’il exige par expérience d’être positif et constamment vigilant.

Viser l’aspect original

Qui le connaît bien y voit une référence directe au hockey, ce sport par lequel il a été initié à la gestion d’équipe, et qu’il tient pour la meilleure école de la vie.

Être passionné au point d’aller au-devant des attentes, de vouloir en savoir toujours plus et faire toujours mieux est indéniablement la recette de son succès.

Jean-Pierre a ainsi pour règle absolue de viser à ce que la satisfaction des clients soit totale, à ce que tout le véhicule soit aussi impeccable que la réparation. Il leur est par conséquent systématiquement proposé le cas échéant quelques retouches, le remplacement d’une pièce ou encore de profiter de son service d’esthétique.

Montrer le juste portrait

Il peut s’agir aussi bien de repeindre partiellement un pare-chocs, par exemple, que de changer une moulure, des phares, des jantes ou un miroir frôlé trop ardemment. 

Les automobilistes étant plus attentifs à l’apparence de leur véhicule que lors de l’achat, il veille d’ailleurs à ce que chacun d’eux soit conscient de son état.

Sa démarche est particulièrement appréciée, puisqu’elle élimine à la livraison les mauvaises surprises causées par le contraste entre ce qui est neuf et ce qui ne l’est plus.

Sous cet angle, il y a ces bris non déclarés et les pièces hors normes, tels les phares usés, dont ils ignorent les conséquences sur le plan de la sécurité et de la légalité.

Des premiers pas à EUROPA

C’est après une initiation scolaire à la mécanique et à l’ébénisterie, et un emploi de réparateur et de vendeur de vélos que Jean-Pierre a mis le pied dans l’industrie. Reflet de son époque, il aura été laveur et livreur de pièces avant de devenir successivement en concession gérant des pièces et de la carrosserie.

Le summum de l’expérience, il l’a atteint à titre de directeur de la carrosserie du Groupe Lauzon, à Laval, un géant des marques VW, Audi et Porsche.

Vu la croissance exponentielle de l’entreprise et les exigences grandissantes de cette famille allemande en matière de réparation, une solution s’est imposée.

Un défi à sa mesure Jean-Pierre L’Écuyer ayant accepté de relever personnellement le défi, le Centre de collision certifié EUROPA, dont il est propriétaire, est né en 2015.

Ravi d’avoir eu l’occasion de se doter d’un atelier de rêve, M. L’Écuyer, plus que rompu à une gestion de haut niveau, se sait comblé, et il l’avoue.

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

janvier, 2022

Nos partenaires

Menu
X