fbpx

La formation : un partage de connaissances

Autosphere » Carrosserie » La formation : un partage de connaissances

Qu’ils sortent de l’école ou qu’ils aient été forgés par des années de métier, les techniciens doivent constamment réapprendre à faire face aux subtilités de leur métier.

Pour Dominic Rivest, responsable du centre de formation des Entrepôts A.B., il importe de diriger les travailleurs de l’industrie de la carrosserie vers les nombreuses formations offertes tant par les organisations que par les fournisseurs. Un défi de communication que l’industrie doit relever pour former de bons techniciens et en faire les vecteurs de son évolution.

Transmettre le savoir

Dans son centre de formation, Les Entrepôts A.B. travaillent avec leurs différents partenaires à rassembler les techniciens autour des thèmes et des produits importants de l’industrie de la carrosserie. « Plusieurs fournisseurs des États- Unis, par exemple, n’ont pas souvent la chance de former directement les utilisateurs de leurs produits, souligne M. Rivest. Il est important que le plus grand nombre de techniciens possible puissent profiter de ces formations. »

Mais encore faut-il qu’ils en soient informés, et la diffusion élargie de l’information n’est pas chose évidente. « Les gens ne savent pas nécessairement que les formations sont offertes, surtout s’ils travaillent à leur propre compte, explique M. Rivest. Les carrossiers indépendants sont un peu en dehors du système, mais ils ont aussi droit à cette information. Le défi, c’est de partager le savoir avec tout le monde. »

Les vieux de la vieille

Expert chevronné, Dominic Rivest rappelle que la scolarité n’est pas tout, et que les techniciens ont autant à apprendre des livres théoriques que de leurs aînés : « La nouvelle génération sort de l’école bien formée, mais elle n’y a pas appris à solutionner tous les cas problèmes. Les jeunes ont besoin d’une formation qui leur apprendra la vie sur le terrain », soulève-t-il.

Ayant lui-même été formé par ses patrons en dehors du système scolaire, M. Rivest insiste sur l’importance de la transmission du savoir entre les générations de professionnels qui connaissent leurs produits et, surtout, leur métier. « Les formateurs mandatés par les fournisseurs sont souvent des gens expérimentés, des vieux de la vieille qui vont vous former sur des situations réelles que l’on n’apprend pas nécessairement à gérer à l’école », affirme-t-il.

Rester à la page

Les formations par les organisations et les fournisseurs sont donc des occasions uniques de perfectionnement pour les techniciens qui cherchent à évoluer. « Le carrossier de 43 ans qui a accumulé 20 ans d’expérience n’ira pas nécessairement dans un centre de formation professionnelle ; ce dont il a besoin, c’est de mises au point », explique M. Rivest, qui accueille beaucoup de techniciens expérimentés au centre de formation. « La formation pour moi, c’est ni plus ni moins la transmission de connaissances entre les générations. Souvent, les plus expérimentés veulent protéger leur travail et gardent leurs connaissances pour eux. C’est pourtant en partageant mes années d’expérience que je rends les carrossiers meilleurs et que je fais évoluer mon métier. »

Catégories : Carrosserie

EMPLOIS

 
Volvo Laval
Représentant.e des ventes
 
  LAVAL
  Permanent
 
 
Lachute Subaru
Conseiller.ère aux ventes véhicules neufs et d'occasion
 
  LACHUTE
  Temps plein
 
 
Saint-Georges GM
Estimateur.rice
 
  SAINT-GEORGES
  Temps plein
 
 
Léveillé Toyota
Commis comptable
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
ST-BASILE TOYOTA
Préposé à l'esthétique - à partir de 18.50$ / heure et + selon expérience
 
  SAINT-BASILE-LE-GRAND
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Aucun évènement