fbpx

La CCPQ redéfinit sa stratégie

Autosphere » Carrosserie » La CCPQ redéfinit sa stratégie

L’industrie de la carrosserie est en mutation. La Corporation consulte, réagit et endosse ce virage avec détermination.

Les récentes prescriptions des constructeurs, les exigences de plus en plus contraignantes des assureurs et la complexité de la règlementation gouvernementale viennent mettre davantage de pression sur les carrossiers québécois.

La Corporation des carrossiers professionnels du Québec, qui s’est toujours donné comme mandat de défendre les intérêts de ce groupe de gens d’affaires, vient de revoir en profondeur son plan d’orientation stratégique afin de répondre avec plus d’efficacité à cette nouvelle réalité.

« Il faut être réaliste, souligne Michel Bourbeau, président exécutif de la CCPQ. Les années à venir seront névralgiques et déterminantes quant au futur de l’industrie. Un certain nombre de carrossiers ne pourront suivre le rythme et devront fermer leurs portes. Dans ces conditions difficiles, il devient d’autant plus important de se serrer les coudes au sein d’un regroupement fort et assez aguerri pour faire face aux enjeux et aux préoccupations qui prévalent désormais. »

Au delà des engagements qui ont fait de cette corporation un porte-parole crédible de l’industrie, la CCPQ a multiplié les gestes concrets pour recentrer ses efforts sur les préoccupations de ses membres, les carrossiers professionnels. Des conseillers stratégiques d’envergure se sont joints à l’équipe, et un programme d’action a été mis en branle pour rallier encore plus de carrossiers à la mission commune.

À l’écoute des régions

Le directeur et conseiller stratégique Luc Fillion est à réaliser une tournée régionale pour non seulement consolider les bases de la CCPQ aux quatre coins du Québec, mais aussi pour ajouter des membres. « Nous voulons donner du poids à notre organisation, nous faire encore plus représentatifs de l’industrie de la carrosserie, explique Jean-Pierre Landry, président du conseil de la CCPQ. Notre objectif est de compter au moins 500 membres d’ici la fin de l’année. »

Le plan d’orientation stratégique de la CCPQ vise aussi à établir des antennes partout en région. « Nous partageons des enjeux communs entre carrossiers, mais il nous faut aussi être davantage sensibles aux défis des carrossiers œuvrant en dehors des grands centres », souligne Stéphane Cirurzo, membre du comité exécutif de la Corporation.

Une image dynamique

Au fil des ans, la CCPQ a effectué un travail remarquable pour faire reconnaître le professionnalisme de ses membres, autant auprès des consommateurs et des partenaires assureurs que des instances gouvernementales. Ce travail de lobby se poursuivra, mais de façon mieux ciblée et beaucoup plus dynamique.

La Corporation compte préciser autrement ses actions, tirant ainsi des leçons des principales problématiques qui étaient auparavant traitées au cas par cas. « La CCPQ est dans une position assez stratégique pour étendre ses ramifications, accroître le nombre de ses adhérents et mieux entendre et défendre les intérêts des carrossiers qu’elle représente. Nous sommes à une étape de notre histoire qui nous permet d’instaurer de nouveaux chantiers, et nous travaillons à élaborer des dossiers qui auront un impact direct sur les activités de nos membres », souligne M. Bourbeau.

Qui plus est, dans sa nouvelle stratégie, la CCPQ entend dès 2018 organiser des rencontres annuelles sous forme de forums avec les carrossiers du Québec. Elle y abordera des sujets de pointe qui ne viseront que les intérêts des carrossiers, et elle y invitera des conférenciers de marque qui seront en mesure de donner aux participants une information utile pour les opérations quotidiennes. De plus, selon le principe des symposiums qu’elle a organisés dans les années passées, elle compte convoquer de grands rendez-vous tous les quatre ou cinq ans afin de rassembler les carrossiers ainsi que les joueurs clés de l’industrie.

Dans le même élan, l’image corporative a été modernisée en lien avec un nouveau plan de communication. L’affichage des carrossiers membres a été revu en conséquence et renforce l’image de professionnalisme. Une campagne de visibilité, axée exclusivement sur les carrossiers, sera mise de l’avant. La CCPQ sera présente et visible aux grands rendez-vous de l’industrie.

Ajouter de la valeur

« Nous ajoutons à ce volet de visibilité une stratégie de développement de la valeur ajoutée à nos membres, explique à son tour France Choinière, vice-présidente du conseil de la CCPQ. Nous avons commencé à obtenir des ententes avantageuses pour nos membres, que ce soit au chapitre de la monétique, de la mutuelle de prévention ou encore, plus récemment, pour un accompagnement en gestion des ressources humaines. »

Avec ces deux devises, « Pour partager une même vision et parler d’une seule voix » et « La force du nombre… le pouvoir du réseau », la CCPQ notifie qu’une ère de changement s’annonce pour les carrossiers qu’elle représente, et elle précise clairement son intention d’assumer un réel leadership. En outre, elle annonce qu’elle va donner une voix aux carrossiers dans une période où ils subissent un niveau historique de pression.

Tout en voulant augmenter le nombre de ses membres carrossiers, la CCPQ ne tourne pas le dos aux fournisseurs et aux représentants des bannières qui, en souscrivant à la corporation, veulent donner leur appui à leurs clients et partenaires carrossiers.

« L’union des forces permettra aux carrossiers du Québec de non seulement construire sur leur réputation de professionnalisme et d’excellence, mais aussi de s’outiller pour affronter les années à venir et au final, pour relever les défis qu’elles recèlent », conclut M. Bourbeau.

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X