fbpx

CCPQ : Une alliance avec Auto-jobs

Autosphere » Carrosserie » CCPQ : Une alliance avec Auto-jobs

Les membres de la CCPQ auront enfin accès aux services de véritables professionnels en ressources humaines.

Grâce à une entente avec Auto-jobs, les membres de la CCPQ auront un accès encore plus avantageux à cet organisation dont l’utilité n’est plus à remettre en question. En effet, depuis 12 ans, l’organisme Auto-jobs aide tout le secteur automobile dans sa gestion des ressources humaines. « Nous savons que les ateliers de carrosserie n’ont pas nécessairement le personnel pour gérer les ressources humaines, souligne Sophie Senneville, président d’Auto-jobs. Affichage d’emplois, embauche, congédiement, restructuration ou même préparation d’un guide des employés représentent des tâches souvent très lourdes pour ces entreprises. Nous sommes là pour leur donner conseil et les guider dans leurs démarches. C’est notre spécialité. »

Pour les membres de la CCPQ, l’accès aux services d’Auto-jobs à un prix préférentiel représente une solution à bien des situations qui pourraient s’avérer problématiques. « C’est comme si chaque carrossier avait maintenant son propre service RH, illustre Michel Bourbeau, président exécutif de la CCPQ. Notre entente de collaboration avec Auto-jobs, une organisation solide ayant l’expertise et les connaissances nécessaires aux fins d’un tel mandat, qui a fait ses preuves et qui connaît intimement la réalité de notre secteur, représente un avantage appréciable pour nos membres. Nous ne saurions trop les recommander. »

Des ressources pour les carrossiers

Valérie Véronneau, directrice des opérations de trois carrosseries Fix Auto qui comptent une cinquantaine d’employés, a récemment eu recours aux services d’Auto-jobs. « C’était dans le cas d’un congédiement qui a fait problème, témoigne Mme Véronneau. Dans ce genre de situation, comme employeur, on se sent vraiment démuni. Heureusement, la CCPQ nous a mis en contact avec Auto-jobs, qui a été un grand facilitateur. Nous y avons trouvé une belle écoute, mais surtout des gens très compétents qui nous ont conseillés pour régler ce litige. »

Des situations fréquentes

Quand un employé loge une plainte aux Normes du travail, l’employeur peut avoir la ferme impression de se retrouver au banc des accusés, même s’il a procédé dans le respect et les règles de l’art. Malheureusement, ce genre de situation se présente souvent et les carrossiers se retrouvent avec le fardeau de la preuve. « C’est pour cela que nous offrons à nos membres un accès privilégié aux services d’Auto-jobs. Non seulement pour qu’ils profitent d’un soutien professionnel et hautement compétent en cas de problème, mais surtout pour structurer de façon professionnelle leurs ressources humaines. »

Selon M. Bourbeau : « Certains individus semblent vouloir se présenter comme des experts en RH ; ces opportunistes n’ont pas leur place au sein de notre secteur. Les carrossiers doivent profiter d’une expertise hautement mieux qualifiée dans un contexte où le niveau de professionnalisme et d’efficacité exigé des ateliers est toujours en croissance. C’est ce qu’Auto-jobs est en mesure de nous offrir. »

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X