fbpx

La finition : Problèmes et solutions (suite)

Autosphere » Carrosserie » La finition : Problèmes et solutions (suite)

La pelure d’orange et le délaminage sont parmi les défis auxquels nous sommes tous confrontés.

Comme annoncé dans la précédente chronique, voici d’autres problèmes sur lesquels je tiens à attirer votre attention, bien que je sache qu’ils ne vous sont pas étrangers.

Vous conviendrez sûrement que l’on n’a jamais trop présentes à l’esprit les moindres précautions à prendre pour que la finition soit faite de façon à « chasser » les reprises, avec ou sans retours.

Cette fois, il est question des causes de l’insidieuse pelure d’orange et du délaminage, de même que des correctifs et des précautions à prendre et à rappeler à chacun pour éviter ces dégâts.

Pelure d’orange

Causes

• Mauvaise réduction du mélange, ou pression d’air trop basse

• Solvant trop rapide pour les conditions d’application

• Ajustement inadéquat du pistolet

• Mauvaise technique d’application

Correctifs

• Poncer et polir la surface affectée pour

diminuer la texture et redonner le lustre

• Poncer et repeindre

Prévention

• Recalibrer le ratio du mélange et de la pression d’air

• Sélectionner le solvant correspondant à la température, à l’humidité, à la circulation d’air et à la dimension de la retouche

• Ajuster le pistolet comme prescrit, et utiliser la buse et la tête d’air propices à une atomisation optimale

• Tenir le pistolet de façon perpendiculaire à la surface d’application

• Pour éviter l’effet de texture, l’approche de chevauchement, le rythme et la distance d’application sont cruciaux

Délaminage

Ce problème résulte d’une perte d’adhésion

de la peinture ou du vernis sur un substrat.

Causes

• Surface mal préparée et mal nettoyée

• Omission ou application d’un produit non compatible avec le substrat à repeindre, qu’il soit d’aluminium, de plastique ou d’une autre nature

• Temps d’évaporation insuffisant ou excédant la période de recouvrement

• Dans le cas du vernis, feuil trop mince, couche de fond trop sèche, comprenant un agent anticloques, une réduction incorrecte du solvant ou un solvant inapproprié

Correctifs

• Réparer le fini de la zone affectée et repeindre

• Décaper et repeindre

Prévention

• Nettoyer les surfaces à peindre avec le solvant approprié, en respectant les recommandations du fournisseur

• Utiliser un promoteur d’adhésion sur les pièces de plastique à nu

• Suivre les recommandations sur le temps d’application

• Appliquer le nombre de couches recommandées afin de s’assurer que le revêtement est de la bonne épaisseur

Jamais rien d’acquis

En revêtement, rien n’est acquis ; un oubli, une distraction ou, surtout, le fait de vouloir faire vite et de couper court, quelle que soit son expérience, sont les causes premières des problèmes.

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X