fbpx

Assurances : s’adapter aux voitures autonomes

L’adoption généralisée de la voiture autonome transformera complètement le secteur de l’assurance automobile, prédit la firme de notation Fitch. En plus d’entraîner une diminution des accidents et une baisse de la fréquence des réclamations, la montée des technologies de voitures autonomes et semi-autonomes déchargera le conducteur d’une part de la responsabilité, pour la transférer vers le manufacturier.

Bien que cette transition prendra plusieurs années à s’imposer, la firme Fitch avertit les assureurs qu’ils seront forcés de diversifier leur modèle d’affaires et que les entreprises qui peineront à s’adapter pourraient disparaitre. Ces transformations technologiques déplaceront la responsabilité du conducteur vers le manufacturier et entraîneront une réduction du bassin de risques à long terme.

« La question de savoir qui est responsable en cas d’accident impliquant un véhicule autonome sera fondamentale pour l’avenir de l’industrie de l’assurance automobile », a déclaré la firme de notation Fitch. Déjà, une nouvelle mesure proposée au Royaume-Uni permet aux assureurs de réclamer un remboursement de la part des manufacturiers en cas de dommage causé par une défaillance technologique. Les polices passeront ainsi de personnelles à commerciales, les manufacturiers devenant de plus en plus responsables en cas d’accident.

Par ailleurs, puisque les collisions qui dirigent les voitures vers les ateliers de carrosserie se feront de plus en plus rares, le nombre de réclamations connaîtra aussi une baisse radicale. À titre d’exemple, mentionnons la promesse récente de Volvo qui a déclaré que d’ici 2020, grâce à ses nouvelles technologies autonomes, personne ne sera tué ou grièvement blessé dans l’une de ses nouvelles voitures.

Catégories : Carrosserie

Bottin 2020

Bottin 2020 Button

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X