fbpx

Pratiques de gestion : La reconnaissance envers ses employés

Reconnaître l’apport de ses employés est un élément incontournable si l’on souhaite minimiser le roulement de personnel et maximiser le rendement de l’entreprise.

On entend souvent dire qu’il est important de démontrer son appréciation à ses employés. Que la reconnaissance permet de fidéliser, d’augmenter la motivation et l’engagement des travailleurs envers l’entreprise. Tout ceci a été prouvé à plusieurs reprises, mais concrètement, que signifie « manifester de la reconnaissance » ? En quelques mots, être reconnaissant signifie démontrer de l’intérêt, de la considération ou de l’appréciation envers « quelque chose ».

Types de reconnaissance
Spontanément, vous pensez sûrement aux mercis ou aux bonis de fin d’année. Cependant, reconnaître un employé ne se limite pas à ces deux options. Des spécialistes du sujet ont répertorié et regroupé les pratiques de reconnaissance en quatre grandes catégories : il est possible de valoriser la personne, son travail, ses efforts et ses résultats. La reconnaissance liée à la personne permet de mettre en valeur les qualités du travailleur, ce qui le distingue.

La reconnaissance du travail permet d’exprimer son appréciation en ce qui concerne les compétences de l’employé, ses idées et la qualité de son travail. Celle reliée aux efforts souligne l’investissement de la personne, l’énergie qu’elle déploie pour accomplir ses tâches. Finalement, la reconnaissance des résultats permet de mentionner la contribution du travailleur dans l’atteinte des objectifs de l’entreprise.

Comportements à adopter
La reconnaissance devrait maintenant faire partie des pratiques de gestion de l’entreprise. Par exemple, mentionner le professionnalisme de l’employé, lui demander son avis ou donner accès à de la formation permet de reconnaître la personne et de souligner la valeur qu’elle a pour l’entreprise.

Relater la qualité du travail ou offrir une participation à un congrès lié au secteur automobile favorise la reconnaissance du travail de l’employé. Souligner la contribution et l’esprit d’équipe du travailleur, même lorsque les objectifs ne sont pas complètement atteints, permet de reconnaître les efforts. Finalement, offrir des remerciements publics ou remettre un prix lors d’une activité organisée par l’entreprise assure la reconnaissance des résultats.

Les conditions gagnantes
Pour avoir les effets positifs escomptés, la reconnaissance doit être authentique et justifiée. Féliciter un employé sans raison ou faire des compliments sans aucune sincérité n’aura pas l’effet mobilisateur désiré. La reconnaissance doit idéalement être donnée immédiatement après l’émission d’un comportement souhaité ou lorsqu’un objectif est atteint. Elle doit également être assez précise. Féliciter l’employé pour son bon travail, c’est bien, mais lui préciser pourquoi il a fait du bon travail, c’est encore mieux !

Les bienfaits
Puisque tout être humain aime se sentir compétent et utile, de bonnes pratiques de reconnaissance ont un grand impact psychologique chez le travailleur : l’augmentation de sa satisfaction et du sens que peut avoir son travail, la diminution du stress, etc. Tous ces bienfaits favorisent en retour la motivation, la performance et la fidélisation de l’employé.

Le présent article aborde la reconnaissance du gestionnaire envers ses employés. Par contre, il est à noter que la reconnaissance entre collègues et la reconnaissance du gestionnaire par ses employés permettent aussi ces mêmes impacts positifs !

Catégories : Carrosserie

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X