fbpx

Échec ou réussite : du 400 et non du 320 !

Autosphere » Carrosserie » Échec ou réussite : du 400 et non du 320 !

Pendant qu’on se bat encore contre ceux qui font à leur tête, l’ère de la certification progresse.

Vous avez entendu parler du rouleau-compresseur qui vous aplatit comme une crêpe sans en avoir encore été victime, sauf que cette fois, il vous faut tout faire pour l’éviter. C’est bien à vous que je m’adresse. À vous qui avez tout fait à ce qui vous semble pour discipliner vos équipes, et qui concluez que ce fut peine perdue. Si on nous disait jadis qu’il faut 100 fois sur le métier remettre son ouvrage afin de toucher au but, on ne peut qu’admettre avoir dépassé cette limite depuis trop longtemps.

Un mur à défoncer
Pourtant, impossible de lâcher en cette période déterminante marquée par des changements majeurs qui auront un effet radical sur des ateliers qui, bientôt, ne pourront plus suivre. Comme je suis sûr que le vôtre ne saurait être de ceux-là, je suis convaincu que vous vous relèverez les manches pour être ou demeurer parmi les meilleurs. Pour y arriver, il faut s’aligner, et vite, sur le modèle éprouvé qu’on décrit pourtant depuis des années, mais qui semble inaccessible en raison d’un mur culturel à défoncer.

La fin des solistes
Puisque ce n’est ni le talent ni la passion du métier qui crée problème, mais une autonomie individuelle interprétée comme synonyme de liberté, le temps de trancher est arrivé. Quels que soient la formation de base et le savoir-faire acquis au fil de l’évolution et des années, chaque employé doit maintenant se concentrer sur les procédures d’aujourd’hui et suivre les directives.L’époque des solistes et de la recette personnelle est totalement révolue. Vu le volume de travail, la nécessaire synchronisation du rythme et les fines exigences techniques, la discipline doit primer.

Le pire scénario
Du moment que les consignes sont respectées à la lettre sans la moindre variante personnelle, il importe peu que chacun en les appliquant fredonne ou non ses airs préférés. Si on ne peut plus se permettre de rire, c’est plutôt dans le cas de licence d’un employé qui enfreint systématiquement les directives, au point d’amener les collègues à faire de même. C’est le pire scénario, puisque personne ne demeure finalement indifférent aux délinquants qui ont le front de faire à leur tête, de contrer l’autorité et de se comporter en meneurs.

Comme en sport
L’atelier n’étant ni une garderie ni une cour d’école, il n’y a qu’une façon de régler un problème de comportement qui déstabilise forcément le cycle : la mise à pied, aussi désolant que ce soit. Voilà pourquoi j’ai choisi un titre qui fait réfléchir, qui marque à double sens, qui représente à la fois une consigne à respecter et le désastre dont son non-respect peut être la cause à la longue.Qu’est-ce qui conduit aux plus grandes réussites si ce n’est la discipline ? Une discipline appliquée avec méthode et avec l’assentiment de tous. Comme dans le sport.

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

janvier, 2022

Nos partenaires

Menu
X